La Colère


Bonjour à toutes et à tous.

Après une semaine à travailler sur la gratitude, qu’évidemment nous retravaillerons sous des angles différents, nous voilà repartis

pour ce deuxième lundi de l’année.

Je vais donc de ce pas renter dans le vif du sujet et vous faire part de cette belle citation qui me tient à cœur.

« Rester en colère, c’est comme saisir un charbon ardent avec l’intention

de le jeter sur quelqu’un: en attendant, c’est vous qui brûlez... »

Gautama Bouddha (vers 563-483 AV J-C) Fondateur du Bouddhisme.


Le sujet est « costaud », et finalement bien vaste, beaucoup de notions y sont présentes et vous risquez de voir votre Ego refuser

d’aller au-delà de votre vision actuelle, mais courage ! Le soleil est toujours derrière les nuages et c’est en persévérant que tout va

s’éclairer, je vous le promets. C’est parce que je vous aime tous que je vous bouscule... Donc, prêts pour le grand saut ? Vous

sentez vous d’attaque ? C’est parti...ça va bouger ...

Je voudrais vraiment que vous preniez le temps de vous imprégner de cette citation.

Fermez les yeux, prenez une bonne respiration ventrale et répétez la bien calmement pour mieux en comprendre tout le sens.?

Ça vous parle ?

Les émotions sont au rendez-vous ?

C’est la bousculade dans votre tête ?

Les "OUI, MAIS" apparaissent ?.. SUPER !

Sans jugements aucuns envers vous-même, posez-vous juste la question suivante :

" N’est-ce pas vrai que souvent nous laissons la colère, la rancœur s'installer en nous ? "

Nous jugeons vite les expériences que nous vivons comme injustes, nous surprenant même à avoir de violentes pensées pour les

situations, les expériences, ceux qui nous ont blessés, jusqu’à envisager, échafauder une vengeance comme si c’était la seule

possibilité d’alléger notre peine et notre souffrance.

Et pourtant...

On ne cherche pas ici à savoir Qui est bon ?

Qui est méchant ?

Qui est juste ?

Qui est injuste ?

Qui a raison ?

Qui a tort ? etc...

La vie n’est pas bonne ou mauvaise, juste ou injuste, acceptable ou inacceptable, correcte ou incorrecte etc....La vie EST !

Ce que nous décidons d’en faire et comment nous souhaitons la voir, appartient à chacun d’entre nous.

S’il vous plait, soyons courageux et sortons de la petite cour d’école, nous valons bien mieux !

Nous parlerons des sujets de responsabilité, co-création, pardon, acceptation etc...une prochaine fois, car je sens bien que la

victimisation, plus confortable et acceptable à vivre, pointe le bout de son nez.

C'est normal depuis combien d'année nous a-t-on appris à vivre et voir les choses ainsi ?

Nous avons peur du changement alors que la vie entière n'est que changement.

Autorisez-vous à voir les choses différemment sans jugement pour vos visions passées, vous êtes parfait comme vous êtes.

Chaque chose en son temps...Mesurez juste ici, en ce jour et pour l’heure l’importance de vous libérer de votre colère.

C’est une émotion que nous vivons tous et ici il n’est pas question de vous laisser croire qu’on peut ne plus jamais la vivre, s’en

débarrasser ou même qu’elle n’est pas convenable.Non évidement nous sommes humains donc nous avons des émotions c’est

bien normal et nécessaire.

Par contre savoir les accepter et les regarder, les aimer pour les laisser nous traverser et s’éteindre d’elles-mêmes, cela s’apprend!

C’est un travail de tous les jours et un véritable enjeu. Car, l’émotion de la colère dont aujourd’hui il est question, peut réellement

nous causer du tort si nous l’entretenons trop souvent et trop longtemps. Les Maux du corps nous le feront vite savoir.

Les émotions de colère nous rendent réellement malades, c’est donc bien à nous qu’elles font du mal et à personne d’autres !!!

Vous avez le temps de vous rendre malade ? De continuer de pester, ruminer, râler, vociférer, hurler, pleurer, blablater, vous

apitoyer, vous positionner toujours en victime et passer à côté des belles choses qui s’offrent pourtant à vous mais que vous ne

voyez même plus ?

En tous cas si vous en avez marre de vivre le cœur serré et plein d’amertume, soutenons-nous, faisons l’effort cette semaine,

d’oublier ce passé qui nous pèse, ces personnes qui nous ont blessés, ces situations qu’on aurait voulu éviter qu’on croit ne pas

mériter.

Et si, ceux que nous prenons pour nos pires ennemis, n’étaient en fait mis sur notre chemin que pour nous faire travailler la part

d’ombre que nous cachons si bien ? Osez-vous regarder et vous aimer tels que vous êtes.

Vraiment pour cette semaine soyons bienveillant envers nous-même et comme le disent les idéaux du Reiki :

" Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère. Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute préoccupation"

Allez mes amis, je vous laisse à vos réflexions et vous embrasse du fond de mon cœur en vous souhaitant une merveilleuse

semaine.

Keep cool, la vie n’est qu’un jeu et maintenant que vous allez en découvrir les règles, faites confiance et éclatez-vous...

Personne ne pourra mieux prendre soin de vous que vous-même !

Maintenant, à vous de jouer !

A lundi prochain les amis...

Carine


#dépassementdesoi

0 vue

​© 2019 ANANDA REIKI. TOUS DROITS RESERVES. 

Arès - Nord Bassin | Bassin d'Arcachon

Association de loi 1901 publiée au journal officiel du 19 Octobre 2016 sous le numéro W336003212