Vivre le moment présent.



Youpi c’est Lundi !

Bonjour à toutes et à tous.

Quelle joie de débuter ce premier lundi du mois de Février en votre compagnie.

Déjà un mois et le moment de prendre une grande inspiration au moment où je vous écris pour apprécier ce doux sentiment qui

me traverse.

J’expire alors, avec le sourire, pour démarrer mon courrier et vous parler donc… des bienfaits de la respiration.

Cet outil fabuleux qui non seulement nous maintient en vie mais qui vient à notre secours dès que consciemment nous savons

l’utiliser.

A partir d’aujourd’hui, vous allez pouvoir faire appel à lui et vous sortir de toutes les situations où l’émotion vient vous submerger et

vous empêche d’avoir le recul nécessaire.

La respiration est si précieuse !

Son aide est sans limite pour faire le point, faire un pas en arrière, regarder, observer nos émotions, y voir plus clair et nos poser

pour enfin mieux repartir et avancer.

En apprenant comment utiliser son pouvoir, vous serez surpris(e) de son aide afin de vivre les événements de manière encore plus

positive.

Le mois dernier, nous avons travaillé sur la gratitude, la libération de la colère, faire de notre mieux, canaliser nos pensées et rester

vigilant(e) à nos paroles.

Peut-être inconsciemment ou consciemment avez-vous utilisé la respiration pour vous aider à regrouper votre énergie et

travailler sur ces différentes notions.

Si c’est le cas, avez-vous remarqué combien elle est notre alliée dans les tâches quotidiennes ?

Un corps asphyxié ne travaille jamais bien, il est bon de savoir s’oxygéner.

Ne vous êtes-vous pas souvent dis : « Allez, je respire un bon coup et ça va aller… »

Mais oui ! Forcément, et ce n’est pas le hasard.

La respiration sert aussi à ça.

Elle nous calme, nous aide à gérer la douleur, à voir plus clair en nous, à mieux être connecté pour savoir ce qui convient de faire

ou ne pas faire.

Savoir s’arrêter devient un mode de vie.

On fait le choix de cesser de toujours courir pour apprécier simplement l’instant.

Le temps d’un instant, nous nous accordons le droit d’ETRE et non plus de FAIRE.

C’est ici la notion de pleine conscience qui prend tout son sens, l’art d’être attentif !

En étant dans ce moment, on se libère de nos pensées sur le passé, le futur, nos soucis, nos regrets et l’apaisement peu s’inviter.