Le Pardon



Youpi c’est Lundi !

Bonjour à toutes et à tous.

Alors, avez-vous bien pris le temps de respirer cette semaine ?

Avez-vous remarqué combien notre respiration est le reflet de notre état intérieur ?

Prêter attention à sa respiration est une façon simple de prendre un moment pour soi et de lâcher prise.

Pour aborder le sujet de la semaine sur le pardon, je vous invite à être vigilant(e) sur votre souffle.

Il se révélera une aide, un véritable guide pour mettre en lumière vos résistances.

De mon côté je prends une grande inspiration car je sais bien que les émotions peuvent être fortes et profondes quand il s’agit

d’aborder ce sujet.

Tout comme vous, Je les ai vécus, je les vis, et je les vivrai encore !

On est des humains n’est-ce pas ? Réjouissons-nous !


Maintenant, que nous avons intégré notre part de responsabilité dans tous les évènements que la vie nous présente, et que nous

prenons possessions de notre pouvoir créateur, il est important d’avancer et de regarder les côtés moins éclairés de nos créations.

Celles pour lesquelles on voudrait être totalement détaché tant elles nous semblent d’une violence et d’une injustice inqualifiable.

Je vais, ici, faire appel à toute mon inspiration toujours plus connectée à la source, afin que les mots et leur compréhension vous

apparaissent le plus clairement possible.

Puis-ce donc ce message vous éveiller à l’amour et sa force de guérison. Car Amour et Pardon sont indissociables.

Quand on parle du pardon nous pensons à deux sortes de pardon :

Pardonner à soi-même ou pardonner à l’autre.

Sans nous rendre compte, que pardonner à l’autre revient à se pardonner à soi-même et donc se réconcilier avec son moi profond.

(Cela ne vous rappelle-t-il pas le sujet sur la colère ? Ne vous avais-je pas dit que nous en reparlerions sous un angle différent ?)

Mais ici je vais vous faire part d’un outil fabuleux, pour avancer plus encore sur le chemin.

Vous le connaissez peut-être :

Il s’agit d’une pratique hawaïenne, Ho’ Oponopono ! ( et elle peut se révéler d’une grande aide !)

Cette pratique utilise quatre mots, à répéter comme des mantras :

Désolé(e)/ Pardon/ Merci/ Je T’aime.

Ainsi quand une situation délicate se présente et que vous sentez les émotions vous traverser, vous pouvez énumérez ces 4 mots .

Comment vont-ils vous aider ?

Ils vont venir mettre en lumière votre travail conscient sur la situation car cela revient à vous dire :

« Je suis DESOLE(E), d’avoir attiré à moi cet évènement désagréable, Je me demande PARDON d’avoir fait cela, même si c’était

sans le vouloir, et je dis MERCI à la vie de m’avoir montré cette pensée négative, ces mémoires limitantes que j’avais en moi sans l

le savoir et qui ont attiré la situation désagréable que je suis en train de vivre.

Malgré cela, je M’AIME et je demande à ce que cette pensée soit effacée. »

A utiliser donc sans modération, quand tout semble aller de travers ou au moment d’une situation conflictuelle.

C’est ainsi l’occasion de vous libérer, d’effacer des mémoires erronées pour retrouver tout votre potentiel.

Cet outil est fabuleux et fait des miracles !

Je souhaite également partager avec vous, une théorie dont j’ai pris connaissance il y a un certain temps mais qui reste toujours

dans un coin de ma tête.

Il s’agit, de « la théorie du triangle »

Cette théorie fonctionne de la manière suivante :

Je me pardonne