Lettre à mon Frère...



Bonjour les Anandiens,

Ce lundi est un peu particulier car j'ai souhaité vous parler d'un événement déterminant dans le chemin que j'ai

choisi de prendre depuis 9 ans .

Si la Joie a finalement toujours guidée mes pas depuis ma venue à ce monde terrestre,

Ma vie, jalonnée de ses expériences a façonné ce que je suis devenue .

Je voulais aujourd'hui vous faire part d'une partie intime de ce que je suis au travers de cette lettre que j'ai pu écrire

il y a un peu plus de deux ans, alors que mon père nous avait quitté physiquement depuis déjà 7 ans.

Vous comprendrez peut-être un peu mieux ce qui m'a propulsé à devenir encore plus ce que je suis aujourd'hui .

Et l'état d'esprit qui a été et qui est toujours le mien et qu je cultive chaque jour un peu plus encore.

Alors ici je vous ouvre un peu plus mon cœur pour que mes expériences puissent, peut-être faire écho aux votres

et nous guider avec amour.

À mon petit frère, Mon frère adoré, c'est du Nigeria que je décide de t'écrire cette lettre .

Même si j'affectionne particulièrement l'écriture sur papier, je prends ici le temps dans ma chambre d'hôtel de te

rédiger ce mail. Alors je commence...

Cette envie est venue du fait que j'aime travailler sur moi et je fais quelques petits exercices de réflexions sur

différentes lois de l'univers et notamment, la gratitude .

Dans cet exercice je dois lister 3 événements ou situations difficiles que j'ai pu affronter.

Dire ce que j'en ai appris et comment j'en suis ressortie plus grande...

En quoi j'en suis reconnaissante .

Tout un programme !

Je t'avoue qu'au début, je me suis dit que j'avais beaucoup de chance...car franchement je trouvais que je n'avais

rencontré aucune situation difficile.

J'étais alors prête à ne pas continuer l'exercice, et cesser d'y réfléchir .

Puis en prenant le temps de poser les choses, tout de même j'ai fini par en trouver bien plus que je ne croyais !

Mais la chance que j'avais, c'est que de manière naturelle, je les avais effectivement toutes tournées en occasions

de grandir.

J'y voyais donc que du positif et j'en étais déjà en tout point reconnaissante...

Comme l'une de ces situations, te concerne aussi , je voulais la partager avec toi et surtout te faire partager ma

vision de cette expérience et comment je l'avais géré...

Non pas pour te dire : " Regarde comment je vois les choses c'est ça qui est bien ! "

Mais juste t'ouvrir un peu plus mon cœur et ma conception de la vie car j'aime tout simplement partager l'amour que

j'ai de la VIE !

Alors, voilà petit frère, je vais t'écrire comment de mon côté j'ai vécu la maladie et le décès de papa et si tu as

encore parfois du chagrin j'espère t' aider à transformer ce dernier en force .

Tout d'abord je dois t'avouer que j'ai toujours eu en moi la croyance qu'on choisissait ses parents .

Oui ça peut paraître bizarre mais il y a avait une chanson dont les paroles étaient ...

"On choisit (pas) ses parents,

on choisit (pas) sa famille,

on choisit (pas non plus )les trottoirs de Manille...."

De Maxime Le Forestier.

J'étais pourtant pas très grande mais ...

Je me disais que c'était quand même bizarre de ne pas vouloir accepter cette responsabilité ,

trop facile de dire que c'est la faute de .... Si on était malheureux .

Bien sûr que SI on choisit ses parents !!!

Et quand je voulais la chanter j'enlevais toujours le " PAS " sinon il me semblait que je faisais de la victimisation et ce

n'était pas possible pour moi .

Puis un jour au détour de mes nombreuses lectures j'ai découvert que de nombreux auteurs avaient la même

certitude que moi et ils expliquaient pourquoi on les choisissait ....

Et même aujourd'hui l'explication se vérifie par ce que nous émettons et la loi d'attraction.

Bref, on avait tout simplement besoin d'apprendre certaines choses d'eux dans cette vie , des leçons de vie en

quelque sorte et avant de nous incarner , on faisait nos choix.

On savait effectivement ce qui allait se passer car c'était la leçon que nous avions décidé d'apprendre ici et

maintenant pour avancer....

Bon Ok, j'avais donc conscience de ça dans un coin de ma tête mais franchement, des fois, je comprenais pas

pourquoi je devais vivre certains moments , pourquoi je pouvais avoir mal dans ma relation avec papa et maman et

pourquoi ils activaient certaines blessures comme l'abandon, la trahison, le rejet, l'injustice,et l'humiliation

( référence au livre de Lise Bourbeau : les 5 blessures qui empêchent d'être, lu en 2002 et relu cette année 2015! )

Enfin pour en revenir à nos moutons et pour ne pas non plus t'écrire 10 pages que t'aurais pas le temps de lire , je

me projette donc au moment de l'annonce de la maladie de papa.

Maman m'avait prévenue et papa m'appelle alors qu'il était encore avec ses copains au ski.

Je me vois encore dans ma chambre à Joinville en lui répondant au téléphone à la question qu'il me posa alors :

" Mais j'ai quoi ? " Sur un ton un peu agacé car il profitait avec ses amis et on le dérangeait !

Et moi de lui répondre:

-"Mais t'as un CANCER PAPA !!!!!!" Sur un ton aussi un peu sec, tellement dégoûtée de voir le sol se fissurer sous

mes pieds.

Et là je ressens bien la colère en moi !

Colère contre lui ,contre moi moi- même.

Pourquoi s'est il rendu malade?

Pourquoi me fait-il ,( nous fait-il ) ça ?

Pourquoi veut- il m'abandonner , nous abandonner ?

Pourquoi nous quitter?

Pourquoi ne veut-il pas voir grandir ses petits enfants ?

Bref , pourquoi m'oblige t-il à vivre cette peine et cette incompréhension alors que d'extérieur pourtant son corps

paraissait en si bonne santé ? Il est trop jeune, trop de chose encore à vivre !

Puis la colère est finalement vite passée car la recherche de comprendre est arrivée .

Je me suis rendue compte que j'étais bien égoïste dans cette histoire et ne pensais qu'à moi ....

MOI sans papa !!!!

Ma tristesse à MOI !

Et lui alors ????

Il serait intéressant de savoir comment et pourquoi il en était arrivé là ?

Quel est le message à comprendre de cette situation ?

Et ma vision de la mort ,quelle est- elle ?

Alors j'ai cherché et tenté de comprendre ...

Et me suis rappelée de toutes ces paroles sur la vie , la vieillesse, la mort, ses pensées exprimées, ses attitudes

etc....

Il avait ses peurs sur la vieillesse, sur les images qu'il en avait et qui lui déplaisaient

Des pensées et des mots qui vibraient à de basses fréquences. Et beaucoup de blessures d'enfance.

La colère, les peurs, les inquiétudes étouffées et mises de côté un certain temps, trop longtemps avaient bien pris

entièrement possession de lui....

Mais comment l'aider ?

Comment lui apprendre que sa sensibilité est un atout si précieux !

Je l'aime moi mon papa...

Et j'ai encore tellement de choses à partager avec lui !

Mais dans un autre temps je savais me dire :

Toi Carine, la seule chose que tu peux faire c'est d'apprécier le moment présent , chaque jour la chance que tu as

de pouvoir encore parler avec lui au téléphone.

Quand tu le serres dans tes bras , ressentir tout l'amour de ce geste si simple mais si puissant !

Et CARINE, tu as la chance pour ça d'avoir quelques mois, quelques jours , quelques heures....

Tu as le temps de lui dire au revoir .

Alors n'aies pas peur , la mort fait partie de la vie, ce n'est qu'un passage.

Savoures cette énorme chance et aime le, apprends à l'aimer de manière inconditionnelle avec ses qualités et ses

défauts, sans jugement.

Et qu'il soit à nouveau comme toujours ,un modèle !

Un modèle pour t'aider à grandir et prendre le meilleur chemin qui vaille pour toi , même s'il ne sera plus là

physiquement et que tu devras apprendre une autre forme de communication avec lui .

Puis je me questionnais...

Mais comment faire ? J'ai si peur ?

En comprenant qu'on crée tout ce qui nous arrive , on est responsable et libre. d'avoir de belles pensées ou non !

La peur n'existe pas , elle n'est qu'une illusion dans notre tête . Je choisis alors de revenir dans mon cœur.

Il suffit de la voir arriver, se manifester ( cette peur) de la remercier mais que nous n'en avons plus besoin .

On peut alors la laisser nous traverser , la regarder passer et reprendre les commandes de notre vie.

Aujourd'hui , petit frère, j'avance toujours dans ma vie en partie grace à papa.

Il m'apprends à déposer sur le bord de mon chemin tous ces lourds bagages de peurs , colère ...

qui ne font que ralentir notre chemin et pourraient nous empêcher de franchir léger l'ère du verseau et passer de la

3 ème à la 4 ème puis 5 ème dimension .

Nos vibrations doivent devenir de plus en plus haute pour cela ...

Mais on en reparlera si tu veux .

Le principal est que j'avançais avec lui et j'avance aujourd'hui sans sa présence physique mais sa guidance.

Son départ est un véritable cadeau pour nous tous car de là où il est, il nous oblige à grandir et nous surpasser .

Je me veux aujourd'hui beaucoup plus forte, consciente des choses de la vie, j'ai soif d'apprendre dans notre

évolution .

J'étudie toutes les lois de l'univers et m'efforce de les mettre en application dans ma vie de tous les jours .

Je me veux éternellement heureuse,

vivant dans l'abondance du cœur et la joie fait intégralement partie de moi .

Je suis responsable de tout ce qui m'arrive alors je n'attire à moi que le bonheur.

Papa m'a fait le plus beau des cadeaux, il m'a ouvert les yeux et le cœur, il m'a apprit qu'il ne faut pas avoir peur et

que le corps n'est qu'un véhicule ( nous en avions parlé tous les deux et j'avais réussi à lui dire que j'étais

bien consciente que son corps mais seulement son corps " le lâchait" mais savais qu'il serait toujours là ) .

Je suis intimement persuadée petit frère qu'il faut prendre grand soin de notre corps pour vivre de Manière physique

tout ce que nous sommes venus vivre à cet instant.

Et pour cela :

- Nos Pensées , Nos Paroles

- Notre Alimentation

- Notre Activité Physique

Sont pour moi les 3 piliers de cette réussite .

Les 3 ne peuvent être dissociés c'est indéniable et je me suis engagée à les travailler tous les 3 tous les jours .

Je sais petit frère que tu es de ton côté sur la voie du succès car tes pensées ont changées et que chaque jour tu

fais tous ce qui est en ton pouvoir pour y arriver .

En tant que grande sœur , je me permets de te dire combien je suis fière de te voir grandir sur ton chemin et te voir

réussir .

Ne cesse jamais de te dire que désormais tu vas de succès en succès , de réussites en réussites.

Et continue petit frère de t'aimer en ayant de belles et douces pensées envers toi , alimente toi bien, habille toi

bien, soigne toi bien.

L'amour , la santé, la richesse, l'abondance illimitée en toute chose nous y avons tous droit .

L'attraction est la loi la plus importante sur terre .

Ne sois donc l'aimant que pour de belles choses dans ta vie car alors tu verras combien elle est magique cette vie !

Et bien voilà , je voulais juste te dire que tu n'es pas mon frère pour rien .

J'apprends aussi de toi chaque jour et grandis aussi grâce à toi même si tu n'en est peut être pas conscient.

Merci pour l'amour que tu me portes, je te regarde grandir avec toute la fierté d'une sœur .

Prends toujours bien soin de toi petit frère car tu comptes énormément pour moi .

Ta grande sœur, ici pour cette vie,

Carine.

Voilà les Anandiens,

Je me livre aujourd'hui un peu plus à vous sans peur et sans crainte pour vous encourager et vous motiver à

redoubler d'amour pour la vie car son apprentissage est grand .

Je ne dis pas que tout est facile mais si on se laisse couler au rythme de la vie,qui je vous le rappelle, sait ce qui est

bon pour nous, alors ce sera déjà plus facile.

Osez lui faire confiance c'est déjà nous soulager d'un enorme poids .

Avec tout mon amour, pour cette semaine, je ne vous proposerai qu'une seule chose !

Aimez chaque instant que la vie vous offre ! Voyez en tous la joie !

Et pour moi,en cette instant, la Joie de vous ouvrir mon cœur !

Merveilleuse semaine et à Lundi prochain !


1 vue

​© 2019 ANANDA REIKI. TOUS DROITS RESERVES. 

Arès - Nord Bassin | Bassin d'Arcachon

Association de loi 1901 publiée au journal officiel du 19 Octobre 2016 sous le numéro W336003212